Examen pour jeune travailleur

Dans quels cas un examen doit-il être réalisé pour les jeunes travailleurs ?

Quelles sont les particularités concernant l’embauche des étudiants pendant les vacances scolaires ?

Les examens médicaux pour les jeunes travailleurs sont identiques à ceux des autres salariés. Plus d’information : Sur l’examen d’embauche Sur les examens périodiques

Dans quels cas un examen doit-il être réalisé pour les jeunes travailleurs ?

Les jeunes travailleurs sont soumis aux examens d’embauche et aux examens périodiques en fonction des risques et de leur âge. À savoir :

  • 2 examens pour les moins de 18 ans
  • 1 examen pour les jeunes entre 18 et 21 ans avant l’âge de 21 ans

En dessous de 18 ans les jeunes travailleurs sont particulièrement protégés face aux dangers inhérents pour leur santé. Le Code du travail prévoit une liste des travaux interdits publiée dans l’annexe 3 du livre VI. Cependant, dans le cadre de la formation professionnelle, les jeunes travailleurs peuvent être exposés à certains risques.

Quelles sont les particularités concernant l’embauche des étudiants pendant les vacances scolaires ?

Un examen médical en médecine du travail est indiqué pour les étudiants occupant un poste à risques c’est-à-dire comportant :

  • de la conduite d’engins
  • l’utilisation de machines dangereuses
  • du travail en hauteur

Ces activités peuvent en effet mettre en danger la vie des jeunes travailleurs mais également celles de tierces personnes.

L’employeur peut solliciter l’aide du médecin du travail afin de déterminer si les postes pour lesquels il engage des étudiants pendant les vacances sont des postes à risques.

Pour rappel : la conduite d’engins (chariots automoteurs, nacelles …) est interdite sans formation spécifique préalable auprès d’un organisme agréé.

Pour les autres postes de travail, un examen en médecine du travail n’est pas systématique. Un avis peut être demandé par l’employeur directement auprès du médecin traitant à l’aide du formulaire Attestation pour un emploi d’étudiant que l’étudiant présentera lors d’une visite médicale.

  • Si le médecin traitant juge qu’un avis du médecin du travail est nécessaire, l’employeur doit faire une demande d’examen médical auprès du service de santé au travail à l’aide du formulaire de « Demande patronale (FRDE) » auquel il joindra l’ « Attestation pour un emploi d’étudiant » rempli par le médecin traitant.
  • Si le médecin traitant juge qu’il n’y a pas de contre-indication médicale à effectuer les tâches, un examen en médecine du travail ne sera pas requis et l’employeur devra conserver l’ « Attestation pour un emploi d’étudiant » dûment remplie.

Le coût de l’examen médical sera pris en charge par la CNS s’il est réalisé au Grand-Duché de Luxembourg conformément à l’article 19 alinéa 2 du code de la sécurité sociale.

logigramme-jeune-travailleur

^ haut de la page