Rougeole : un foyer épidemique au Luxembourg

catalogue_rps-2018
Rougeole : un foyer épidemique au Luxembourg

En savoir plus


Premiers secours

Selon l’OMS, 82596 cas de rougeole ont été déclarés en 2018 dans les régions européennes (c’est 3 fois plus qu’en 2017 et 15 fois plus qu’en 2016) et 72 personnes sont décédées des complications liées à la maladie.

Un foyer de contagion vient d’être identifié au Luxembourg : 4 personnes ont été contaminées.
Le virus étant très contagieux, il a touché de jeunes adultes qui ont transité dans des régions à risques.

Des risques non-négligeables

La maladie débute par une rhinite et une conjonctivite accompagnée de toux. Les complications peuvent être pulmonaires (pneumonie) ou neurologiques (encéphalite). Il n’existe pas de traitement antibiotique pour éliminer le virus de la rougeole.
Le traitement des complications est lourd (hospitalisation).

Pause
Il y a un risque très important pour les femmes enceintes non-vaccinées car une primo-infection pourra provoquer éventuellement des anomalies pour le futur bébé ou une mort fœtale par altération de la circulation placentaire.
Si la mère est infectée au moment de la naissance, le nouveau–né pourra être contaminé et avoir une rougeole congénitale. En outre la maman et le bébé peuvent être atteints de complications pulmonaires.

Les personnes immunodéprimées sont particulièrement susceptibles d’être contaminées.

Une maladie très contagieuse

Les sécrétions bronchiques sont la principale source de contamination. Le virus peut survivre 2 heures sur une surface inerte. Il peut heureusement être détruit par de nombreux désinfectants dont l’alcool et l’eau de javel.

Une vaccination efficace pour vous protéger

Seule une vaccination par 2 doses de vaccin ROR (rougeole-oreillon-rubéole) espacées de minimum 4 semaines permet d’éviter la maladie.

Il faut donc vérifier dans le carnet de vaccination que ces 2 doses ont été injectées. Dans le cas contraire il faudra compléter.

Chez les femmes adultes, le vaccin ne peut se faire que sous couverture d’une contraception car il s’agit d’un vaccin par virus vivant atténué (incompatible avec une éventuelle grossesse).

Les personnes immunodéprimées doivent être très vigilantes à leur vaccination.

Pause

Source : http://sante.public.lu/fr/actualites/2019/03/rougeole-disa/index.html